MANCHE 1 - 24 FEVRIER 2021 - ANGLETERRE - 52 TOURS
#71
Sinon, je ferai mon debrief demain ou lundi.
Pour la partie pilote.

Niveau admin, je tenais tous à vous féliciter et remercier pour votre adaptation au Real Penalty. Ça s'est dans l'ensemble très bien passé malgré les difficultés posées, et une limite qui n'est pas parfaite et variable selon les circuits.

Une limite même imparfaite semble mieux que pas de limite du tout. La meilleure preuve, c'est que sur un circuit long et technique, les chronos ont été serrés comme jamais.

Attention quand même à comment les cuts sont neutralisés. Wink
[Image: attachment.php?aid=7]
  Répondre
#72
Préparation : un peu gêné par les péripéties staffesques, mais l'avantage de l'intersaison, c'est qu'en deux mois, même perturbés, on peut passer en revue beaucoup de choses. Du coup, pas parfait mais bonne prépa.

Qualif : je chope la pole à la dernière seconde ! Sans revenir en 23, comme j'avais dit à Jerome mdr. Hyper important car comme tout le monde, on était limite au niveau du pneu AVG. Suivre augmentait considérablement le souci donc pole capitale. Quand ca veut....

Course : le genre de courses où tout se déroule parfaitement de bout en bout. Bon départ, Jérôme reste quelques tours dans mon aspi (ce qui n'a pas arrangé ses gommes je pense), mais j'ai un petit dixième de rythme en plus. Je creuse difficilement en voyant que Laurent est plus vite que nous deux. Ce se confirme quand Jérôme s'arrete. Je donne tout, Laurent tient quand même donc je pitte. Prolonger le relais aurait pas été en ma faveur.

Je ressors derrière Azer, avec des pneus morts, mais plus de v-max... et je sais l'animal coriace. Je passe presque deux tours derrière, et je vois que ce sera traction ou rien. Je prepare bien dans le S3 et passe au virage 3. Laurent était à presque 6", il est de retour à 2.8. Jusqu'à son erreur, il parait tenir la cadence easy... Du coup le deuxième relais ressemble au premier. Le pilote le plus dangereux est retenu, et je peux gérer ma course. Je suivrai la fin de course avec un regard très attentif, car ça s'est battu très fort entre les trois derrière. Bravo a vous trois, et Jérôme qui reste donc collé au classement.

Au final, je sais pas si j'étais le plus rapide, mais j'ai été constant et j'ai eu une course claire et SANS DEVENTAGE. Smile

Conclusion : super de commencer comme ca, même si Laurent, Jérôme et Nico ont montré qu'ils sont très dangereux. Bravo à vous, RP ou pas, vous avez été là.
Merci à la team Ferrari aussi et surtout ! C'etait bon de trouver Jon en forme, et Max n'a pas démérité. Il va revenir vite. Bravo à Coli d'avoir essayé et grosses pensées à Rubens, TM et ceux qui ont galéré (Dromed, Lionel, Rytal, Ugo....) ou pas pu venir. Il y aura des jours meilleurs. Et puis merci aux copains sous drapeau bleu qui ont vraiment été sympas alors que c'était chaud avec le RP. ☺️

Go to RBR now !
[Image: attachment.php?aid=7]
  Répondre
#73
C'est repartit pour une saison supplémentaire, beaucoup de préparations pour ce premier GP , les premiers essais ont été prometteurs , l'équipe n'était pas là à 100% entre les problèmes techniques de Lionel et l'absence de TM race pour la première .. 

qualif : placé ou je devais  P 5 , à 2 dixième  de mon meilleur temps , mais n'aurait pas suffit pour gagner une place supplémentaire .

course : bon départ , fallait rester prudent dans les premiers virages tout en faisant attention aux limites de piste , à ce jeux Sashark à été plus audacieux et arrive à me passer , je perds une Place , Jon ayant vu la manœuvre en à profité pour passer quelques virages après , c'était maintenant ou jamais..bien joué .
Puis arrive mon premier cut et bien sure naïvement mon réflexe à été de ralentir de suite ce qui m'a fait perdre 3 places de plus..je refais la même 2 tours plus loin , en fait je pense avoir été le seul à ralentir au moment de l'avertissement et bien sure j'avais tort , fallait mieux laisser un Cut ,on avait suffisamment de marge avant le drive trought .. du coup j'ai perdu pas mal de position , mais bon on ne refera pas les mêmes erreurs.. un peu perturbé par tout ça  , j'arrive au derniers virages et juste derrière El Loukoum , FRS 75 part en travers , El loukoum évite FRS75 et moi je pensais qu'il repartirait plus vite mais je rentre trop fort et je le touche , dans le feu de l'action on ne sait pas toujours vraiment ce qu'il faut faire  , et du coup je ne me suis pas arrêter , après avoir visionné le replay j'aurais du attendre..pas très fière de ma manœuvre.  
Après tout ces déboires j'ai tiré les S un peu plus loin que les autres ,pour avoir de meilleurs pneus pour la fin de relais , j’espère ne pas trop avoir gêné Emesset à son retour en piste du 1er Pit , je l'imaginais bien bouillant derrière ..
Je pits au 25 ème tour , et modifie légèrement l'aéro pour les M , cela m'a fait perdre un temps fou au stand , et je ressors à 10 secondes de Jon qui était juste devant moi avant son arrêt.. 
Je me retrouve P7  et il fallait aller les chercher ces 10 secondes , je remonte dixième par dixième sur Jon et Sashark qui était en bataille et qui m’arrangeait du coup , à 2 tours de la fin je suis juste derrière Sashark qui semblait être en difficultés avec ces pneus , Jon venait de la passer et il fallait en profiter , après une belle bataille j'arrive à le passer 1 tour avant la fin , il est tenace le bougre. 
Je fini P6 . 
Bravo à Emesset pour sa victoire bien mérité , Bravo à  Jon et Laurent  qui ont offert un beau spectacle avec Nico en fin de course.. 
Bravo à JOn pour sa belle course 
Sashark très solide , continue. 
Bravo à Dimitri qui à fait la course tout le long avec moi .
Une pensée à Lionel qui à eu des problèmes techniques et qui ne reflète pas du tout sa position.
Bravo à Nico qui montre que les Red bull sont très dangereuse.. 
RDV en Autriche ..
  Répondre
#74
Débrifing :

Qualifs : Comme prévu la bataille a été sérrée avec Emesset, Jerome et Nico. Il fallait faire le max pour partir devant Emesset sur la grille, car en partant derrière, on savait que ce serait compliqué de l'embêter en course. Malheureusement pour moi je rate ma chance sur ma dernière tentative, je possède 2 dixièmes d'avance sur Emesset mais sur le dernier gros freinage du circuit je freine en mettant une demie roue dans l'herbe, suffisant pour devoir avorter le tour...P3 seulement derrière Emesset et Jerome.

Course : Je reste calé derrière Emesset et Jerome et devant Nico et ce sera comme cela durant tout le 1er relai, 3 cuts dans les 16 premiers tours me feront perdre du temps sur Jerome, mais plus le run durait et plus je revenais facilement, Jerome semblait en difficulté sur ses pneus, je voulais etendre le relais encore et encore même apres l'arrêt de Emesset, mais j'avais peur de ressortir loin de Jerome qui était deja en balles neuves depuis plusieurs tours.
Au moment de mon arret, c'est l'ideal, je ressors a 3sec de Emesset au lieu des 6sec avant le pit (Emesset bloqué par Azer), et surtout devant Jerome et en pneus mediums j'etais tres à l'aise, ecart stable avec Emesset qui tartinait bien lui aussi en M, mais petit à petit j'augmentais mon avance sur Jerome...Jusqu'a cette fameuse sortie de piste à stowe, je vire trop large, la Mercedes m'échappe, gros crash, par chance l'entrée des stand est la, je pit, je repars de façon éclair et je chausse des Soft neufs ce qui n'etait bien sur pas prévu.

A partir de la, ça été 20 tours d'attaque sur un gros rythme, je remonte facilement sur Jon et Sashark, sauf que je bute un moment sur Jon que se defenda parfaitement, ensuite Sashark me laisse passer, merci à lui...difficile de faire mieux, sauf qu'a ma grande surprise, Jerome a pitté aussi une 2e fois et se retrouve derrière moi...Mais avec des Softs encore plus frais que les miens, attention !!!

Il semblait impossible de faire mieux que la 3e place mais une erreur de Nico me relance, je me retrouve à 5sec de la redbull a 4 tours de la fin, je lui reprend les 4sec en moins de 2 tours, mais là je butte sur un coriace, la bataille est belle, j'attaque, Nico se defend très bien bien et garde l'avanatage malgré ses mediums usés, j'ai pas su saisir ma chance, je suis obligé de lever le pied dans les S...Jerome deboule m'aspire et m'attaque une premiere fois, je resiste, mais quelques virages plus loin il prend le meilleur et passe Nico rapidement.
Finalement 2e acte avec Nico dans le dernier tour, le pauvre n'a plus de pneus, je tente de passer à l'exter, c'était quasi fait mais petit contact, Nico me laisse repasser, bravo à lui pour son fair play, c'était une belle bataille comme toujours.
P3 au final, un podium pour commencer, mais un peu déçu.

Bravo Emesset, belle victoire, impeccable du debut à la fin...il faudra faire encore bien + pour esperer l'inquieter cette saison j'ai l'impression.
Bravo Jerome et Nico, les batailles etaient belles.
Bravo Jon, Sashark et Azer pour leur belle course aussi.
Bravo à Rytal apres 6 mois sans course, pas evident mais qui s'est bien battu.
Dommage pour El Loukoum, Frs, Lionel et les autres qui avaient un beau rythme mais peu de chance de leur coté.
Bravo à tous les autres et particulierement à Xeggom pour ses premiers points.
  Répondre
#75
Photo 
Pour cette première course de la saison je passerais rapidement sur ma performance.

Qualifications : 16ème temps sans réelle entrainement au tour rapide, j'ai préféré axer ma petite préparation pour la course. La voiture est toutefois plutôt équilibrée et cela devrait mieux se passer.

Course : Après un début de course plutôt tranquille, quelques cuts me font perdre des places, puis m'en font gagné. Moi qui me suis beaucoup amusé à dépasser et à me battre la saison dernière, je dois dire qu'au moins tout est plus simple : on nous laisse passer ou on laisse passer. Je m'arrête au 21ème tour pour mettre les mediums que je garderais jusqu'à la fin, ne croisant plus personne en piste si ce n'est le leader, avant de franchir la ligne 12ème, ramenant de précieux points pour l'équipe.

Concernant ACP, le constat est pour moi assez simple : il ne respecte pas l'esprit de la course, de la F1, et ne règle absolument pas les problèmes soulevés en fin de saison dernière. On vois depuis quelques années que la F1 (IRL) tente de limiter les exploitations à outrance des circuits avec des parkings en bord de piste en introduisant des systèmes de détection automatique des cuts (situation similaire) en réussissant plus ou moins bien (https://www.sportauto.fr/mercedes/f1-whi...27560.html -- https://f1only.fr/gp-portugal-qualifications-f1-samedi/)
La règle, dans l'absolue, en F1 où chez nous est d'avoir 2 roues sur la piste (ligne blanche comprise). Petit constat de mes cuts sur Silverstone :


[Image: 210301095130147748.jpg]

[Image: 210301095130734679.jpg]

[Image: 21030109513133711.jpg]


Les images sont plutôt explicites quand à la légitimité des cuts détectés. J'ai de mémoire eu un 4ème "cut" en course mais impossible de le retrouver sur le replay...
Alors oui, ces limites sont connus à l'avance par chacun d'entre nous, et oui le système est équitable, il n'en reste pas moins absurde dans les faits. Ajoutons à cela que le principale problème de Silverstone se trouvais à Stowe où il était possible d'aller jusqu'au bitume derrière la bande verte avant d'être sanctionné, se qui ne nous avance pas par rapport à la saison dernière.
J'ai attendu un peu avant de faire ce débrief, me disant que les limites strictes seraient peut-être spécifiques à Silverstone, mais il semble que se soit identique en Autriche.  
Ma motivation et mon enthousiasme en prends quand même un coup. Je verrais après l'Autriche si ça vaut toujours le coup de rouler, je ne prends aucun plaisir à dépasser des pilotes à l'arrêt en bord de piste, ni à être dépassé dans ces mêmes conditions.

Petit bonus :
Ma vitesse sur le premier cut est de 255km/h. 30% de cette vitesse est donc 76,5.
255-76,5 = 178,5
[Image: 210301095130450083.jpg]

Après ma décélération à 176km/h le cut ne s'est pas neutralisé.
Hypothèse n°1 : la vitesse retenue est celle affichée quand le logo CUT de AC Penalty apparait, mais dans ce cas ma vitesse est supérieure à 255km/h et ma décélération aurait du suffire.
Hypothèse n°2 : étant en phase d'accélération, le cut a été détecté un peu plus tôt que le screen, et dans ce cas le cut s'est déclanché au premier centimètre de roue derrière la ligne blanche, se qui serait ridicule.
  Répondre
#76
Thony, RP est entièrement tributaire du modding de la piste, donc des limites créees par le moddeur (qui se fout pas mal de notre règle). Donc ce que tu demandes (des limites qui collent avec notre règlement historique) est parfaitement légitime, mais c'est matériellement impossible.

Ce sera toujours trop ou pas assez... Après il faut qu'on affine car on doit pouvoir tirer quand même un peu mieux de l'outil. Par contre, je suis obligé de dire quelque chose : lire après une course que des pilotes se posent la question d'arrêter, c'est un peu limite. Tu parles de plaisir, je comprends.

Mais je pense que vous devriez aussi vous poser la question du plaisir que retire le staff en ce moment. Personnellement, c'est la première fois que je gagne une course en me disant que de toute façon, ça ne servait à rien d'être content, vu que les emmerdements qui nous attendaient des le lendemain. Vous devez vraiment avoir en tête qu'on souffre beaucoup plus de la situation que vous.
[Image: attachment.php?aid=7]
  Répondre
#77
[Image: 2020-12-18-AMF1-Team-Logo-A3-300dpi.jpg]

Salut les pilotes,

Avant de passer au débriefing je tiens à tous vous remercier d'avoir été présent, on était très nombreux pour cette manche. Malgré les débats et querelles qui animent l'assemblée, l'ambiance de respect qui caractérise la EvoF1 est toujours présente et étant en parti là pour cette rigueur et ce sérieux, cela m'embête de voir des divergences d'opinions générer de l'animosité. Je reste dans tout les cas dans mon coin avec ma petite équipe pour qui j'essaie de faire de mon mieux et à laquelle je commence à m'attacher. Je finis en remerciant le staff une énième fois pour leur travail et leur patience en cette période compliqué dans la politique EvoF1.

Sur ce, place au débriefing.

Essais :

L'entraînement a été compliqué au début puisqu'on partait de rien au niveau du setup et j'ai du improviser un début de setup. Je ne me suis clairement pas orienté dans la bonne direction mais j'ai fais ce que je pouvais. Rubens ayant des problèmes techniques il n'a pas pu aider beaucoup et Jeje a essayé d'améliorer la chose sans réel succés au début. Heureusement à moins d'une semaine de la course, nous avons réussi à rectifier l'orientation du setup (Merci colimateur) et cela m'a permis d'être compétitif, étonnamment compétitif d'ailleurs ... peut être trop ?

Qualifications (P10 | 1.24.834)

Les qualifications se sont déroulées comme souvent pour moi, un ou deux tours de chauffe puis un bon chrono qui me place directement en 5ème place. J'étais très content de ce chrono mais les qualifs ont été très bien réussies par beaucoup de pilotes et je suis donc redescendu dans le classement. Pour ne pas changer, je n'arrive pas à améliorer mais ce n'est pas grave car je suis dans le TOP 10 !

Course (P16)

Quelques mots à Jeje et Rubens qui nous motive dans les oreilles. Dimitri et FRS devant, Rytal et Dromed derrière, la place est digne d'un carré or. Les feux s'allument, les moteurs rugissent, puis quand ils s'éteignent, les pneus crissent. Nous voilà au premier enchaînement, je prends l'avantage sur Dim qui est forcé d'emmener sa RedBull à l'extérieur.

Je continue derrière FRS pendant 2 tours durant lesquels je vais lui coller au train et à la dernière chicane, il rate son freinage et se retrouve avec une très mauvaise trajectoire pour sortir du virage, j'essaye alors d'attaquer dans la ligne droite mais la situation est trop risquée, je préfère relâcher et me remettre derrière lui pour les premiers virages. Mais c'était sans compter sur ce filou de Dromed qui a tout observé de derrière et qui va profiter de cet instant de relâchement pour se placer entre moi et le pilote Alfa Romeo. Dimitri est aux aguets et se présente à ma gauche dans le premier enchaînement, mais tu ne passeras pas maintenant vieil ami Big Grin .

Un tour après, Azer pile en pleine ligne droite (pour éviter un cut) et FRS, Dromed et moi en profitont pour le dépasser. Arrivés au tour 6, FRS part en vrille (sBiNaLla) et Dromed et moi l'évitont de justesse. Effet embouteillage, Azer m'envoie valser et je perds 7 positions en passant très (TROP) près de Dim (Je ne t'en veux pas Azer mais essaye d'être un peu plus doux sur les gazs quand tu vois qu'il y a du grabuge devant  Undecided ).

Je repars avec prudence en suivant FRS qui n'hésite pas à attaquer son coéquipier Thony pour le dépasser avec conviction. Quelques virages plus loin je sens que je peux tenter d'appeurer Thony en me montrant à l'intérieur avec un freinage très appuyé. Malheureusement (incident de course), il part légèrement en travers au freinage et se retrouve quelque part où je ne l'avais pas anticipé, c'est à dire, JUSTE DEVANT MOI. Petite touchette, je le laisse passer car je suis l'attaquant et nous repartons. Grâce à l'aspiration, je le passe assez facilement à la fin de la ligne droite qui suit.

Je m'attelle ensuite à rattraper FRS et ce sera rapide puisque je fais la liaison avec lui à la fin du tour, je l'attaque dans le premier enchaînement rapide mais il ne lâche pas le morceau et se place mieux au freinage, il garde le cap et ressort devant. Je continue à le suivre pour plusieurs tours et nous revenons sur le groupe Jeje-Coli-Maxime. En sortant du premier enchaînement FRS manque de perdre sa voiture et bloque mon coéquipier, j'en profite pour passer les deux. Voilà une bonne chose de faite.

Je recolle ensuite Coli qui me fait une grosse frayeur (j'ai pris mon caleçon pour un urinoir) en sortie de Chapel mais je passe miraculeusement et continue mon chemin.

Mon nouvel objectif est maintenant Maxime qui s'était entre temps bien éloigné. Au bout de 4-5 tours je recolle avec lui mais c'est la que le calvaire commence, effectivement la bataille ne faisait pas partie de mon entraînement et je me fais avoir par le déventage plusieurs fois, ce qui va me faire accumuler les cuts et ma descente aux enfers va débuter. Je vais passer le reste de ma course à rattraper des gens, me faire déventer ou m'impatienter, cut puis ralentir pour ne pas prendre de Drive-Through. Tout ça en boucle et c'était la chose la plus mentalement éprouvante que j'ai vécu depuis mon arrivée. Moi qui depuis la Hongrie met un mot d'ordre à travailler le rythme, ça y est j'en suis capable ! Mais le problème est maintenant ailleurs ...

Jeje va ramener un petit point qui n'est jamais négligeable. Je suis fier de lui car il a tenu sur la durée et ça nous montre qu'on peut créer la surprise en mettant les deux voitures dans le top 15. Si on y arrive on a la possibilité de marquer des gros points.

Sur le plan personnel, de nouveaux axes de travail se sont présentés à moi et je vais continuer sur ma lancée pour me rapprocher de l'exploitation complète de mon potentiel qui me paraît encore si loin ... J'ai aimé le début de la course et j'ai l'impression qu'à chaque nouvelle manche je découvre de nouvelles sensations exaltantes. Malgré le résultat, cette course est une bonne chose pour moi, une leçon de plus.

Félicitations à Emesset pour une victoire nette et sans bavure.
Bien joué Maxime et FRS, vous êtes pire que Ramos en défense.
Bien joué à tous ceux que j'ai croisé en piste vous étiez tous propre.


On finit comme toujours avec une petite citation, de notre ami et grand industriel Henry Ford : " L'enthousiasme est à la base de tout progrès "

Bonne journée et on se retrouve sur l'anneau du Taureau Rouge !
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :